Menu
Le choix de vie à domicile
Réseau E-lea

Parole de professionnel

PhotoPatricia Girerd*,
Psychologue

Dans le civil, ils sont le fils, la fille, l’époux, l’épouse, le frère, le petit enfant de…, d’un proche devenu...

> En savoir plus
Toutes les paroles des pros

Agenda

Parole de professionnel


PhotoPatricia Girerd*,
Psychologue
Aidants familiaux, regard d'une psychologue

Dans le civil, ils sont le fils, la fille, l’époux, l’épouse, le frère, le petit enfant de…, d’un proche devenu dépendant en raison de son grand âge, de démence, d’une maladie, d’un handicap, d’un AVC… Ils sont devenus aidants familiaux «par la force des choses». Mais beaucoup ne se reconnaissent pas comme tels. Les aidants familiaux sont pris dans leur rôle, soit de façon brutale (suite à l’annonce d’une maladie), soit de façon plus progressive, plus insidieuse (accompagnement d’un proche dans le processus de vieillissement). Au-delà des tâches à assumer, le poids des émotions influence les rapports entre aidants et aidés : les places de chaque membre de la famille s’en trouvent bouleversées, le fonctionnement de la fratrie peut être remis en cause par la dépendance d’un parent, la notion de couple est chamboulée…


Les aidants peuvent se sentir isolés, incompris et happés dans une spirale entre culpabilité (est-ce que j’en fais assez ? est-ce que je fais bien ?) et épuisement. Mais demander de l’aide matérielle ou psychologique est une démarche qui leur est souvent difficile. Comment accepter de faire entrer un tiers étranger chez soi ? Comment accepter qu’un autre s’occupe de la personne qu’on aime ? L’aidant met souvent de côté ses loisirs, ses relations sociales, mais aussi sa santé pour ne s’occuper que de son proche. Or, il serait important que l’aidant puisse prendre conscience de ses limites et les accepter. Il doit aussi apprendre à se protéger, trouver des sas, des moments à vivre en dehors de son rôle d’aidant afin de pouvoir durer dans l’aide sans s’épuiser.

Etre aidant… oui mais pas que cela ! Le danger est de réduire son identité à ce rôle alors qu’on est aidant, mais aussi femme, homme, mère, père et bien d’autres rôles sociaux.

*Patricia Girerd assure notamment l’accompagnement psychologique et l’animation des Rendez-vous des Aidants organisés à Besançon dans le cadre du programme d’Aide aux Aidants développé par Eliad.
close quote

Toutes les paroles de professionnels

Aucun autre élément n'a été trouvé